84 Cours du Général Leclerc 33210 Langon
09 61 60 42 23
contact@herve-gille.fr

Accompagner la distillation de crise

La distillation de crise envisagée est une juste réponse à l’écroulement des ventes rencontrés depuis le dernier trimestre 2019, la filière ne pouvant supporter des pertes supplémentaires.

Cette alternative, moins rémunératrice que la vente de vin, permettra aux producteurs de maintenir leur activité en particulier la récolte et le stockage. Au moins 2 millions d’hectolitres de vin sont à distiller, peut-être 3,5 millions d’hectolitres comme le secteur le demande.

Le délai imposé pour avoir distillé puis commercialisé est fixé au 15 septembre 2020, or il est beaucoup trop court et requièrent un délai courant jusqu’à la fin 2020 pour rendre la réalisation de cette distillation de crise possible.

C’est pourquoi j’ai interpellée le ministre de l’agriculture afin de lui demander quelles mesures il compte prendre pour considérer les volumes de vins concernés par cette distillation, et permettre à la filière des distilleries vinicoles d’augmenter sa capacité industrielle.

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download [176.19 KB]