84 Cours du Général Leclerc 33210 Langon
09 61 60 42 23

Hydrogène vert, mythe ou réalité ?

🌏 #Hydrogène vert, mythe ou réalité ?

Mercredi matin la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable organisait une table ronde sur le rôle de l’hydrogène vert dans la transition écologique avec Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat, Ministère de la transition écologique, Philippe Boucly, président de l’association France hydrogène et Jacques Treiner, président du comité des experts Shift Project.

🟢 L’hydrogène vert (appelé aussi hydrogène décarboné) n’émet pas de CO2. Mais son coût de production est élevé : 5€/kg, contre 1,5€/kg pour l’hydrogène gris provenant d’énergie fossile, lui émetteur de CO2. L’objectif de fournir 15 à 20% des besoins énergétiques est possible mais nécessite une politique très ambitieuse….

Le gouvernement a annoncé en septembre 2020 un plan hydrogène de 7,2 milliards d’euros (9 milliards pour l’Allemagne). Un plan sur dix ans. Son objectif : créer une industrie française décarbonée. Un bon exemple d’investissement de développement durable : il touche à la fois le secteur environnemental, économique, et social.

Malheureusement, ce plan reste incomplet. L’État ne se donne pas à ce jour un objectif fixe et dans le temps de production dans ce domaine.

La récente condamnation de l’État pour son inaction climatique dans « l’affaire du siècle » impose d’établir une réelle vision stratégique de développement et de planification. Une approche factuelle et lisible engageant tous les acteurs.

Il faut réagir vite pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050.

🟢 Ma question appelait justement une clarification de la stratégie du gouvernement. Quelle planification est envisagée ? Le Haut-Commissariat au plan en est-il saisi ?

Quel maillage territorial pour la production d’hydrogène : quel rôle pour les régions et les territoires ?

➡ Cette politique ne peut reposer uniquement sur les appels à projet. Il faut des objectifs partagés, plus de contractualisation, une planification avec les territoires et les collectivités.

🌏 #Hydrogène vert, mythe ou réalité ?

Mercredi matin la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable organisait une table ronde sur le rôle de l’hydrogène vert dans la transition écologique avec Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat, Ministère de la transition écologique, Philippe Boucly, président de l’association France hydrogène et Jacques Treiner, président du comité des experts Shift Project.

🟢 L’hydrogène vert (appelé aussi hydrogène décarboné) n’émet pas de CO2. Mais son coût de production est élevé : 5€/kg, contre 1,5€/kg pour l’hydrogène gris provenant d’énergie fossile, lui émetteur de CO2. L’objectif de fournir 15 à 20% des besoins énergétiques est possible mais nécessite une politique très ambitieuse….

Le gouvernement a annoncé en septembre 2020 un plan hydrogène de 7,2 milliards d’euros (9 milliards pour l’Allemagne). Un plan sur dix ans. Son objectif : créer une industrie française décarbonée. Un bon exemple d’investissement de développement durable : il touche à la fois le secteur environnemental, économique, et social.

Malheureusement, ce plan reste incomplet. L’État ne se donne pas à ce jour un objectif fixe et dans le temps de production dans ce domaine.

La récente condamnation de l’État pour son inaction climatique dans « l’affaire du siècle » impose d’établir une réelle vision stratégique de développement et de planification. Une approche factuelle et lisible engageant tous les acteurs.

Il faut réagir vite pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050.

🟢 Ma question appelait justement une clarification de la stratégie du gouvernement. Quelle planification est envisagée ? Le Haut-Commissariat au plan en est-il saisi ?

Quel maillage territorial pour la production d’hydrogène : quel rôle pour les régions et les territoires ?

➡ Cette politique ne peut reposer uniquement sur les appels à projet. Il faut des objectifs partagés, plus de contractualisation, une planification avec les territoires et les collectivités.