84 Cours du Général Leclerc 33210 Langon
09 61 60 42 23
contact@herve-gille.fr

Loi LOM: Donner les moyens de développer les mobilités du futur

Le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), était examiné cet après-midi en nouvelle lecture dans notre hémicycle.

Ce texte abordait des thématiques importantes pour l’avenir de nos territoires où la question de la mobilité est primordiale. Incomplet pourtant il laissait de côté les petites lignes ferroviaires, le transport aérien ou maritime.

Et derrière les effets d’annonce, il reste malheureusement une coquille vide, vide de financement pour l’étayer. Il ne proposait qu’une vision à deux vitesses des mobilités du quotidien, liée aux revenus et à la situation de chacun.

Le Sénat avait en première lecture tenté de renforcer cette faiblesse pour donner une chance à ce projet par un dispositif de financements des alternatives à la voiture individuelle supprimé par l’Assemblée.

Or, si ce projet de loi confère aux intercommunalités la compétence d’organiser les mobilités, il ne leur offre pas les moyens de développer le futur de nos mobilités sur tous les territoires et en particulier à ceux qui en ont le plus besoin. C’est pourquoi le Sénat n’a pas adopté le texte.