84 Cours du Général Leclerc 33210 Langon
09 61 60 42 23
contact@herve-gille.fr

Question au gouvernement de Jean-Jacques Lozach

Dans son discours de politique générale le premier ministre Jean Castex annonce vouloir « réarmer les territoires » pour aller vers une nouvelle étape de la décentralisation.
S’appuyer sur la France des territoires, la France de la proximité pour construire la relance de demain en développant les possibilités d’expérimentation locale adaptées aux spécificités des territoires.
Devant l’Assemblée nationale, puis au Sénat les territoires sont apparus comme les interlocuteurs essentiels du dispositif de relance. On attend beaucoup des territoires mais quels seront les moyens mis à disposition et quelles sont leurs garanties ?
Hier notre collègue Jean-Jacques Lozach a interpellé à ce sujet le nouveau gouvernement et la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.
Les collectivités territoriales ont en effet permis durant la crise de mener à bien les politiques sanitaires, la continuité des politiques publiques lorsque l’Etat était défaillant, et le soutien aux activités économiques locales. Les collectivités ont été les interlocuteurs et souvent les principaux gestionnaires dans cette crise faisant preuve d’une réactivité et d’un capacité d’adaptation indispensable face à ces évènements exceptionnels.
Mais les collectivités se trouvent aujourd’hui en difficulté financière avec une perte de plus de 7,5 milliards d’euros prévus en 2021 et une crise sociale qui augmentera encore leurs dépenses. Le troisième Projet loi de finances rectificative prévoit 4,5 milliards d’euros, essentiellement des avances remboursables. Les collectivités auront-elles véritablement les moyens de lutter pour une égalité au cœur des territoires ? N’est-il pas temps d’aller vers une nouvelle décentralisation qui offre aux différents échelons une véritable capacité d’action ? L’Agence Nationale de Cohésion de Territoires (ANCT), aura-t-elle les moyens d’accompagner pleinement les projets que porteront nos collectivités dans le plan de relance ?
En effet, les territoires sont la cheville ouvrière d’un plan de relance adapté et efficient au plan local. Une nouvelle étape de la décentralisation, un rendez-vous que nous ne devons pas manquer !