84 Cours du Général Leclerc 33210 Langon
09 61 60 42 23
contact@herve-gille.fr

Un secrétaire d’Etat à la ruralité : chiche !

Dimanche, l’annonce de la nomination des onze secrétaires d’Etat est venu clore le remaniement gouvernemental débuté le 6 juillet dernier, l’occasion de revenir sur les choix des délégations opérés…
En effet, parmi ces nominations, il faut souligner la création d’un secrétaire d’Etat à la ruralité. Si la nomination de Joël Giraud va dans le sens des demandes de l’Association des Maires Ruraux de France, les multiples appels venant des communes rurales sont longtemps restés vains. Dans la perspective de la loi 3D, la mise en place d’une feuille de route devra surtout convaincre.
Les enjeux sont cruciaux pour nos territoires à l’aube d’une nouvelle étape de la décentralisation. Parmi lesquels figurent notamment la nécessité de :
📌 Repenser l’espace rural pour enfin sortir d’une définition “en creux”
📌 Concrétiser l’agenda rural par des solutions tangibles
📌 Mettre en oeuvre une loi sur le foncier rural, pour valoriser le foncier agricole et ralentir l’étalement urbain
📌 Défendre les coopérations urbain-rural dans des domaines multiples (la transition énergétique, la mobilité…)
📌 Approfondir les contrats de ruralité afin de soutenir les projets inter-communaux
En conséquence, il s’agit maintenant de dépasser la symbolique de l’annonce au profit de la concrétisation de l’action, à l’heure où de nombreux retards s’accumulent. Si l’effet des mots est parfois puissant, le réel lui ne tarde jamais à resurgir.
L’image contient peut-être : nuage, ciel, herbe, arbre, plante, plein air et nature